Un coup de foudre frappe Londres

Usain Bolt a confirmé de nouveau son titre d’homme le plus rapide au monde


La compétition la plus attendue des Jeux Olympiques a été la hauteur des attentes, avec trois athlètes à moins de 9.80 sec. Avec un temps plus rapide que celui enregistré à Pékin en 2008, Usain Bolt a scellé sa victoire pour la médaille d'or en brisant un nouveau record olympique avec 9.63 sec, sa deuxième meilleure performance à vie. L'argent est allé à Yohan Blake, le champion du monde à Daegu 2011, qui a terminé la course en 9.75 sec, tandis que le bronze a été gagné par Justin Gatlin, champion olympique à Athènes en 2004, avec 9.79 sec. «Lorsque j'ai couru à travers le premier tour des qualifications, je savais que je pouvais gagner , a déclaré Bolt à la BBC après la course . J'étais un peu inquiet au sujet de mon départ, je ne voulais pas de faux départ comme j’ai fait à Daegu. Mon entraîneur m'a dit de cesser de m'inquiéter pour mes départs et de me concentrer sur ma phase d'accélération, qui est mon point fort. J'ai donc arrêté de me soucier et j'ai fait ce que j'avais à faire ". Cela aurait pu être la première finale avec tous les coureurs de moins de 10 sec, mais la blessure du jamaïcain, Asafa Powell, à quelques mètres de l'arrivée, a empêché que cela se produise. Au 100 m féminin, un nouveau succès pour la Jamaïque avec Shelly-Ann Fraser-Pryce qui a réussi à obtenir sa deuxième médaille d'or olympique consécutive après Pékin en 2008. L'athlète jamaïcaine a remporté avec un temps de 10.75 sec, devant l'américaine Carmelita Jeter et sa coéquipière Veronica Campbell-Brown.