Une finale de rêve

Et c’'est partit pour le défi entre les meilleurs sprinteurs du monde au 200 m


Les reines de la vitesse seront en piste une fois de plus, dans la finale du 200 m, qui s'annonce très passionnante. Le défi sera encore une fois entre la Jamaïque et les États-Unis, avec cinq des huit finalistes en provenance de ces deux pays : les jamaïcaines Shelly-Ann Fraser-Pryce, gagnante du 100 m, et Veronica Campbell-Brown, gagnante de l'or au 200 m à Athènes en 2004 et à Pékin en 2008 ainsi que lors des Championnats du monde à Daegu en 2011. Elles affronteront leurs plus grandes rivales, les américaines Sanya Richard-Ross, gagnante de l'or au 400 m, Allyson Felix, gagnante de l'argent au 200 m à Athènes en 2004 et à Pékin en 2008, et Carmelita Jeter, qui a remporté l'argent au 100 m. La finale est prévue à 21 heures (heure de Londres). Juste avant, à 20 h 45, ce sera la finale du 400 m haies, avec l'américaine Lashinda Demus, gagnante de l'or à Daegu en 2011, qui devrait être la grande favorite. À 21 h 15, le titre olympique au 110 m haies sera disputé, une autre compétition qui promet d’offrir un grand spectacle. Le cubain Dayron Robles, détenteur du record du monde, tentera de défendre sa médaille d'or remportée à Pékin en 2008 face à une opposition extrêmement féroce : les américains Aries Merritt, gagnant de l'or aux Championnats du Monde Indoor d'Istanbul 2012, et Jason Richardson, qui a remporté l'or à Daegu en 2011; le russe Sergey Shubenkov, vainqueur des Championnats d'Europe d'Helsinki en 2012; Ryan Brathwaite de la Barbade, qui a remporté l'or aux Championnats du monde de Berlin en 2009; et le britannique Andrew Turner, gagnant du bronze à Daegu en 2011. Avant la finale du sprint, ce sera la finale du saut en longueur féminin qui débutera à 20 h 05. Toutes les chances sont en faveur de l'américaine Brittney Reese, médaillée d'or dans les deux dernières éditions des Championnats du Monde, qui semble être de taille pour s’assurer d’une première médaille d'or olympique.