Une olympiade “verte”

Le parc olympique est un exemple parfait d’un projet écologique durable


L'un des principaux objectifs du comité organisationnel de Londres 2012 était de parvenir à une édition olympique respectueuse de l'environnement. En comparant la zone industrielle et polluée de Stadford avant que l’attribution de l’organisation des Jeux ne soit donnée à la capitale britannique, à cette même zone où le parc olympique est actuellement, nous sommes soudain frappé par la prise de conscience de la quantité de travail ayant été requis pour transformer l'ensemble du quartier à'une des régions les plus verdoyantes de la ville. Qu'il suffise de dire que près de 90% des déchets de construction et de démolition des bâtiments présents sur le territoire avant le début des travaux ont été utilisés à la construction des nouvelles structures. En outre, la plupart des installations sportives des jeux ont été conçues pour être démantelées à la fin des compétitions et réutilisées à d'autres fins. Mondo a également joué son rôle en contribuant à la constitution d'une olympiade " verte" : la majorité des matériaux fournis par l'entreprise resteront la propriété du Comité organisationnel, environ 30% seront retournés à Mondo à la fin des Jeux pour une utilisation future.