Une soirée tout en étoiles et rayures

L'équipe américaine d'athlétisme a remporté sept médailles hier


Hier, c'était une soirée de grande satisfaction pour l'équipe américaine d'athlétisme. Avec l'or et des médailles de bronze au 200 m féminin, les États-Unis ont également remporté les médailles d'or et d'argent au 110 m haies et une de bronze et d'or au saut en longueur féminin. Les finales du 110 m haies ont été dominées par Aries Merritt, le seul finaliste à avoir couru en moins de 13 sec. Bien qu'il n'ait pas réussi à briser le record du monde, l'athlète américain, à ses premiers Jeux, a établi un record personnel de 12,92 sec. La médaille d'argent est allée à son coéquipier Jason Richardson, tandis que le bronze a été remporté par Hansle Parchment, établissant le record national de la Jamaïque. Une amère déception pour Dayron Robles, lui qui a subi une blessure à mi-chemin de la compétition et n'a pu terminer la course. Les américaines continue de briller au saut en longueur féminin, avec Brittney Reese, la favorite, qui a remporté la médaille d'or à sa première tentative avec un saut 7.12 m. La russe Elena Sokolova a remporté la médaille d'argent et l’américaine Janay Deloach, la médaille de bronze. La surprise de la soirée fut lors de la finale féminine du 400 m haies, avec la russe Natalya Antyukh arrachant la médaille d'or en atteignant la ligne d'arrivée devant la grande favorite, l’américaine Lashinda Demus. Le bronze est allé à Zuzana Hejnova de la République Tchèque.