Ça finit avec un ‘’bang!’’

Les compétitions d’athlétisme se sont concluent avec un autre record du monde à Londres en 2012


Les compétitions d'athlétisme ont pris fin au Stade olympique avec un nouveau record du monde réalisé par l'équipe jamaïcaine au relais 4 x 100 m. Nesta Carter, Michael Frater, Usain Bolt et Yohan Blake ont couru en 36,84 sec, un temps exceptionnel! La médaille d'argent est allée à l'équipe des États-Unis, qui ont atteint un record national en courant dans un temps de 37,04 sec, et la médaille de bronze, à Trinidad et Tobago, après la disqualification de l'équipe canadienne. Avec cette victoire, Usain Bolt porte son nombre de médailles d'or olympiques consécutive à six, et ses records du monde en carrière, à huit: trois dans le 100 m, deux dans le 200 m et trois dans le relais 4 x 100 m. Quelques minutes avant le relais 4 x 100 m, le public était en extase dans le stade, acclamant la victoire du britannique Farah Mo, qui avait déjà gagné le 10 000 m il y a de ça une semaine. Il a répété son exploit au 5 000 m avec une magnifique course finale, avec un temps de 02:25:20, les derniers 1 000 mètres étant les plus rapides de l'histoire olympique pour cette discipline. Farah Mo a franchi la ligne d’arrivée devant l'Ethiopien Gebremeskel Dejen et le kenyan, Thomas Longosiwa Pkemei. Dans les autres événements de la soirée, l'équipe américaine du 4 x 400 m féminin a dominé et remporté la médaille d'or avec un temps de 3:16.87, le quatrième temps le plus rapide jamais enregistré. DeeDee Trotter, Francena McCorory, Sanya Richards et Allyson Felix-Ross on devancer la Russie et les équipes de relais jamaïcaines.