Silesian Stadium

L'histoire d’un stade moderne, de la piste d’athlétisme MONDO et d’un avenir gagnant

Avec plus de soixante ans d'histoire soutenant ses fondations, le Silesian Stadium de la ville de Chorzow est aujourd'hui l'un des stades les plus modernes de Pologne.

La reconstruction entamée en 2009 a certainement contribué à en faire un lieu en phase avec son temps.
Mais ce qui l'a vraiment fait vivre, ce sont aussi les nombreux événements sportifs qui se sont déroulés au fil des ans dans un espace capable d’accueillir plus de 55 000 personnes et qui, depuis 2017, avec l'installation d'une piste MONDO, est devenu le protagoniste de nouvelles émotions athlétiques.

L'histoire du Silesian Stadium

C’est en 1956 qu'un match contre l'Allemagne de l'Est a inauguré le Silesian Stadium : depuis lors, son histoire a toujours été très dynamique et riches en événements.

En effet, en 1967, le stade accueille les championnats de Pologne d'athlétisme ; quelques années plus tard, en 1969, Nadieżda Czyżowa entre dans l'histoire en devenant la première femme à établir un record du monde au lancer du poids (20,09 m).

Après une longue période de réalisations et d'applaudissements, il a été décidé qu'il était temps de rénover le Silesian Stadium et en 2009, les premiers travaux de modernisation commencent : de nouvelles tribunes, un nouvel éclairage, un nouveau système de sonorisation et un nouveau toit de 43 000 m², mais surtout, une nouvelle piste d'athlétisme pour accueillir des événements internationaux.

Cependant, le toit s'effondre et cela provoque un important ralentissement des travaux, qui s'étendent jusqu'en 2017 : après de nombreuses années d'immobilité, l'attente de la réouverture est de plus en plus grande.

C’est à cette époque que TAMEX Obiekty Sportowe S.A. signe un contrat pour la construction de l'ensemble de l'arène sportive du Silesian Stadium et que le revêtement de piste MONDO Sportflex Super X 720 est installé.

En résumé, le Silesian Stadium reçoit le certificat de l'IAAF (WA), Classe 1, Catégorie 1 : le redémarrage ne peut être qu'enthousiaste.

Chiffres, records et objectifs sur la piste d'athlétisme Sportflex Super X 720

En 2018, le Silesian Stadium rouvre enfin la scène avec les éditions du Mémorial Janusz Kusocinski et du Mémorial Kamila Skolimowska : le résultat est un grand public, de nombreux athlètes médaillés et plusieurs records du monde. Et la piste d'athlétisme avec le revêtement MONDO est la nouvelle scène de ces compétitions.

Le revêtement Sportflex Super X 720 MONDO offre aux athlètes une excellente surface pour la compétition (mais aussi pour l'entraînement). Ce n'est pas un hasard si les pistes MONDO ont été choisies comme revêtement pour les compétitions d'athlétisme lors de 12 éditions consécutives des Jeux olympiques, y compris les prochains qui se tiendront à Tokyo, au Japon.

La combinaison de l'absorption des chocs et du retour d'énergie est ce que l'athlète souhaite et ce que cette surface est capable de donner grâce à deux couches parfaitement combinées par un processus de vulcanisation. À cela s'ajoute la construction géométrique à alvéoles d'air de la couche inférieure, qui est le secret pour stocker l'énergie générée par l'interaction pied-revêtement et fournir une réponse cinétique immédiate. Enfin, la couche supérieure en caoutchouc vulcanisé facilite les mouvements de l'athlète et optimise l'adhérence.

Au-delà d'un point de vue purement technique, ce sont aussi les résultats obtenus au Silesan Stadium qui concrétisent les paroles.

Comme le record du monde saisonnier de Jemma Reekie au 800 m avec un temps record de 1:58.63 lors de la 66e édition du Mémorial Janusz Kusocinski ou les chiffres exceptionnels récoltés lors des relais mondiaux d'athlétisme les 1er et 2 mai 2021 pour se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo et les Championnats du monde d'athlétisme de l'Oregon22 ; Femke Bol, quant à elle, a ouvert la saison en 49.81, se classant comme l'athlète la plus rapide du premier tour pour l'équipe féminine néerlandaise.

Fin mai, toujours au Silesian Stadium, les spectateurs de l’EA Team Championship ont assisté à une confrontation passionnante entre la Pologne, l'Italie et la Grande-Bretagne.

En deux jours, ce sont les chiffres qui ont parlé, traduits en mètres et en millièmes de seconde.

Johannes Vetter qui a atteint 96,29 m au lancer du javelot ; Lina Nielsen qui a remporté le 400 m haies en seulement 55,59 secondes, devançant l'Allemande Carolina Krafzik qui a tout de même réalisé un excellent temps de 55,71. Et encore Yemaneberhan Crippa qui a établi un record de championnat de 13:17.23 en remportant le 5000 m.

La lutte pour le podium des équipes en compétition a été âprement disputée jusqu'au bout, mais c'est finalement la Pologne qui a remporté la première place avec un total impressionnant de 181,5 points, suivie immédiatement par l'Italie avec 179 points et la Grande-Bretagne, qui a remporté le bronze avec 174 points.

Parmi les performances, celle de la très jeune athlète polonaise Pia Skrzyszowska s'est certainement distinguée, qui a non seulement remporté le 100 mètres le premier jour de la compétition, mais a également remporté le 100 mètres haies en seulement 12,99 secondes : un incroyable doublé qui lui a également permis de devenir la première femme à remporter les deux épreuves lors de la même édition de l’EA Team Championship.

Il semble bien qu'après une longue interruption imprévue, le Silesian Stadium ait entamé un chapitre encore plus riche, avec un look moderne, une nouvelle piste de course et une incroyable série de résultats. Et les aventures sportives ne sont pas terminées : le 5 septembre prochain, en effet, une grande participation est attendue à l'occasion du Mémorial Kamila Skolimowska. Alors que pour 2028, le Silesian Stadium a déjà été confirmé pour accueillir les Championnats d'Europe d'athlétisme.

Contactez-nous pour créer la surface de votre installation d'athlétisme intérieure et extérieure, tant pour l'entraînement que pour les compétitions.

Projets similaires