Un pas de plus vers la durabilité

Une passerelle moderne illumine la voie du Parc Olympique.


Parmi les différents projets éco-durable mis en oeuvre en 2012 à Londres, l'un des plus intéressants est la passerelle qui relie West Ham Station au Parc olympique. Elle sera illuminée de façon continue par les pas de spectateurs qui l’utiliseront. Ceci est possible grâce à douze tuiles spéciales captant et récoltant l'énergie. Ceux-ci sont produits par la compagnie britannique Pavegen, spécialisée dans l'énergie et la technologie renouvelable. Il a été estimé que les tuiles recevra plus de 12 millions d'impressions, et génèrera 72 millions de joules d'énergie, assez pour alimenter une petite voiture électrique pour 397 tours de piste, comme la piste d’athlétisme Olympique ou de charger 10 000 téléphones mobiles pour une heure. L'énergie sera utilisée pour éclairer la passerelle pendant huit heures à pleine puissance pendant la nuit, et seize heures de jour à mi-puissance. Les unités devront également produire un excédent d'énergie d'environ 35 %, qui sera stockée dans les batteries. David Stubbs, responsable de la durabilité au sein du comité organisateur de Londres a déclaré: "Nous voulons que les gens venant aux jeux puisse être en mesure de faire leur part pour l'environnement et ceci est un parfait exemple où, littéralement en quelques pas, les gens peuvent activement contribuer à rendre ces jeux réellement durable "