EN BREF

Jeux olympiques

Nations participantes : 207

Athlètes : 11 237

Évènements : 306 dans 26 sports

Cérémonie d’ouverture : 5 août

Cérémonie de clôture : 21 août

 

Jeux paralympiques

Nations participantes : 159

Athlètes : 4 342

Évènements : 528 dans 22 sports

Cérémonie d’ouverture : 7 septembre

Cérémonie de clôture : 18 septembre

Olympic Editions
(Brazil)

SUR UN FOND DE DÉFIS ÉCONOMIQUES, POLITIQUES ET SOCIAUX, LES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES DE RIO 2016 ONT ÉTÉ COURONNÉS PAR DE NOMBREUSES RÉUSSITES ET PERFORMANCES RECORD, OBSERVÉES ET PARTAGÉES AVEC UN LARGE PUBLIC INTERNATIONAL GRÂCE À UNE VASTE COUVERTURE MÉDIATIQUE ET UN ENGAGEMENT NUMÉRIQUE. L’ÉVÉNEMENT A ÉGALEMENT ÉTÉ UN TRIOMPHE POUR MONDO, QUI A AINSI COMPLÉTÉ AVEC SUCCÉS SES 11E JEUX OLYMPIQUES CONSÉCUTIFS.

TÉLECHARGER EN FORMAT PDF
« À partir du moment où Rio de Janeiro a remporté le droit d’organiser les Jeux olympiques et paralympiques, nous avons travaillé dur pour faire de notre rêve une réalité et, ces sept dernières années, nous avons pu compter sur le soutien de MONDO et son incroyable contribution au travail de notre équipe. » - Agberto Guimarães, directeur exécutif pour le sport et l’intégration paralympique pour Rio 2016.

Imparfaitement parfait

Imparfaitement parfait. C’est ainsi que la BBC a décrit les Jeux olympiques de Rio 2016 dans son résumé vidéo. Les XXXIe Jeux olympiques ont dû faire face à des problèmes ordinaires dès avant les cérémonies d’ouverture : notamment des inquiétudes par rapport aux violences, au virus du Zika et à la pollution. De nouveaux défis se sont manifestés tout au long de l’évènement : problèmes de logement, couleur inhabituelle de l’eau dans les centres de natation et de plongeon et scandale de dopage impliquant des athlètes russes. Néanmoins, la ville a réussi à faire jouer ses charmes, et les athlètes ont rivalisé de performances exceptionnelles dans un grand nombre de disciplines, notamment l’athlétisme.

De nombreuses premières

Les Jeux olympiques d’été 2016 ont été caractérisés par un grand nombre de premières fois. Premiers Jeux se déroulant en Amérique du Sud, c’étaient également les premiers dans un pays lusophone et les premiers à se dérouler intégralement durant la saison hivernale du pays d’accueil. Les Jeux de Rio étaient également les premiers à se tenir dans un pays d’Amérique latine depuis 1968 et les premiers dans l’hémisphère sud depuis 2000. Le Kosovo et le Sud-Soudan ont participé pour la première fois, tout comme une équipe olympique de réfugiés. Par ailleurs, deux nouveaux sports ont également fait leur entrée : le golf et le rugby à sept.

Une surface digne de grands records

Le comité d’organisation des Jeux Rio 2016 a choisi MONDO pour créer un revêtement sportif afin de « garantir des performances exceptionnelles, la sécurité des athlètes et un évènement mémorable pour les spectateurs », explique Agberto Guimarães, directeur exécutif pour les sports et l’intégration paralympique du comité d’organisation de Rio 2016. Pour s’assurer de remplir sa mission, le laboratoire MONDO a conçu le Mondotrack WS tout spécialement pour les Jeux de Rio. La Mondotrack WS est une nouvelle version plus rapide de la Mondotrack, le revêtement sportif des Jeux olympiques de Londres 2012 et Beijing 2008. La piste a satisfait toutes les attentes, offrant d’incroyables performances, dont trois nouveaux records mondiaux : au 400 m hommes par le sudafricain Wayde van Niekerk ; au lancer de marteau par la polonaise Anita Włodarczyk et au 10 000 m femmes par l'éthiopienne Almaz Ayana. Lors de cette dernière course, la championne a écrasé le record précédent avec plus de 14 secondes d’avance. Huit records nationaux ont également été battus ainsi que 18 records personnels de 12 nations différentes. En outre, un nouveau record olympique a été établi au 5 000 m femmes et de nouveaux records ont été établis ou égalés au saut à la perche homme, au 3 000 m steeple-chase, au tir et au décathlon.

Fournisseur officiel des pistes d’athlétisme et des équipements

En tant que fournisseur officiel de tous les équipements sportifs d’athlétisme des Jeux olympiques et paralympiques de Rio 2016, MONDO a produit toutes les pistes et installations d’athlétisme, y compris les haies, les bâtons de relais, les barres et les zones d’atterrissage du saut en hauteur et du saut à la perche, ainsi que les cages pour les lancers de disque, de marteau et de javelot et bien d’autres. Au total : près de 1 000 pièces sont sorties de notre usine. L’entreprise a également personnalisé les équipements d’athlétisme en y appliquant les couleurs et logos des Jeux de Rio, ainsi que les anneaux emboîtés symbolisant les Jeux olympiques. Le tout dans le but de donner à l’ensemble une esthétique adéquate, conformément aux directives de la compétition. MONDO a été le fournisseur officiel des pistes d’athlétisme des 11 derniers Jeux olympiques et celui des revêtements de compétition depuis les Jeux de Barcelone, en 1992.

MONDO à votre service

À chaque compétition à laquelle MONDO fournit des équipements, l’entreprise envoie une équipe de techniciens hautement qualifiés pour garantir que ses produits arrivent en parfaite condition. Ce fut le cas pour Rio 2016. Durant les Jeux olympiques et paralympiques, MONDO a déployé quatre techniciens chargés de veiller à un fonctionnement adéquat et un état irréprochable de tous les équipements fournis pendant toute la durée de l’évènement. Tous les jours, avant les sessions du matin et de l’après-midi, les techniciens installaient les équipements et le matériel nécessaires pour les compétitions du jour, en vérifiant attentivement chaque pièce afin de s’assurer de son bon fonctionnement. À la fin de chaque journée, l’équipe démontait les équipements et procédait à une nouvelle vérification du matériel. Ainsi, l’équipement n’a été à l’origine d’aucun incident de taille. Les athlètes ont pu utiliser les meilleurs produits du marché pour la compétition sportive la plus importante au monde.

« Un nouveau monde »

« C’est le principe des Jeux olympiques : changer le monde en mieux », a déclaré Thomas Bach, président du comité international olympique (CIO) lors de la révélation du slogan de Rio 2016 : « Un nouveau monde ». L'importance accordée à la protection de l’environnement et à la durabilité a influencé plusieurs aspects des Jeux :

  • Les 2 488 médailles d’or, d’argent et de bronze délivrées aux athlètes ont été produites sans mercure et les médailles d’argent et de bronze, ainsi que les croix, ont été fabriquées à partir de matériaux recyclés.
  • Lors des remises de médailles, les organisateurs ont renoncé à offrir un bouquet aux athlètes — une vieille tradition olympique — les fleurs étant souvent jetées ou « risquant de souffrir du climat tropical brésilien » si elles avaient été conservées.
  • La flamme olympique aussi a vu sa taille réduite pour diminuer les émissions. Les organisateurs ont toutefois utilisé une sculpture cinétique pour accroître son envergure sans augmenter les flammes.
  • Les podiums ont été conçu à base de matériaux pouvant être recyclés en meubles.
  • Enfin, la Future Arena, qui a accueilli les compétitions de handball, a été pensée comme une structure temporaire dont les composants pouvaient être réutilisés pour bâtir des écoles.

Les Jeux paralympiques : « Tout est possible »

Tout comme les Jeux olympiques 2016, les Jeux paralympiques 2016 était la première édition de l’évènement à se dérouler en Amérique du Sud. À l’occasion, le programme paralympique s’est agrandi des épreuves de canoë et de parathriathlon. Le faible intérêt des sponsors et les piètres ventes de billet avant le début des Jeux ont entraîné une diminution du personnel volontaire et des services de transport des Jeux paralympiques. En outre, plusieurs évènements ont dû être relocalisés. Néanmoins, les ventes se sont accélérées à mesure que la date approchait. Enfin, le 14 septembre 2016, le comité international paralympique (CIP) a annoncé que plus de 2 millions de billets avaient été vendu, faisant des Jeux paralympiques de Rio la deuxième édition la plus populaire, derrière Beijing 2008. Le scandale de dopage russe des Jeux olympiques n’a toutefois pas épargné les Jeux paralympiques, entraînant l’élimination de toute l’équipe de Russie. Une équipe de deux athlètes réfugiés a également pris part aux Jeux paralympiques de Rio. Lors de la cérémonie de clôture, Philip Craven, président du CIP a salué l’hospitalité du Brésil et les performances des athlètes, soulignant que le public « était abasourdi par ce dont [les joueurs] étaient capables et oubliaient entièrement ce qu’il pensait impossible. [Les athlètes] ont montré au monde entier qu’avec une attitude positive, le corps humain, mais surtout le cœur et l’esprit, ne connaissent aucune limite et que tout est toujours possible. » En outre, le président a annoncé son intention d’octroyer la plus haute récompense du CIP, l’ordre paralympique, au peuple brésilien et à Rio de Janeiro pour son « incroyable soutien » aux Jeux paralympiques.

Projets similaires