EN BREF

Structure : piste d'athlétisme avec ligne droite pour les 100 m et terrain polyvalent central

Année de réalisation : 2018

Coût total du projet : 9 millions d'euros

Sport Architecture
(Italy)

LE PROJET DE GÊNES PRÀ MONTRE À QUEL POINT LA RÉNOVATION URBAINE D'UN ESPACE URBAIN ENTIER - CELLE DES PARCS DU COUCHANT ET DU LEVANT - PASSE ÉGALEMENT À TRAVERS LES STRUCTURES SPORTIVES, DEPUIS TOUJOURS FOYER D'INTEGRATION SOCIALE.

TÉLECHARGER EN FORMAT PDF
Depuis les années 80, le quartier de Gênes Prà a changé de visage.

Après la construction du nouveau terminal portuaire de Prà-Voltri et la disparition de la zone autrefois occupée par le littoral, on a intercalé une zone protégée (Fascia di Rispetto) qui offre aux habitants un espace séparatif entre l'agglomération et les activités portuaires. On y accueille des espaces verts dédiés au sport qui favorisent les activités de plein-air permettent à la population de tout âge de passer agréablement son temps libre.

Cette zone a autrefois été impactée par plusieurs travaux d'infrastructure, dont le déplacement de la voie ferrée et la réalisation d'installations sportives telles que le centre d'aviron et la piscine.

Grâce au programme opérationnel régional de la Ligurie et avec le financement du Fonds européen de développement régional 2007-2013, la municipalité de Gênes a pu mener à bien des projets de réaménagement de la zone de Prà, pour redonner à la zone protégée sa fonction de lieu de rassemblement et de pratique des activités ludiques et sportives. 

UNE RÉNOVATION, DEUX PARCS

La zone protégée se distingue par le Parc du Couchant (Parc Achille Dapelo), doté depuis 2016 d'un espace vert et d'une piste cyclable avec aires de jeux, et par le Parc du Levant, qui a vu l'achèvement en 2019 d'une véritable cité des sports en plein air, rebaptisée Prà to sport.

Avant l'achèvement de la piste d'athlétisme réglementaire et du terrain polyvalent en son centre, dans la zone du Levant, on comptait en effet déjà deux terrains de football à 11 et à 5 en gazon synthétique ainsi que le centre d'aviron qui a accueilli la fameuse régate des Républiques maritimes en juin 2018 mais aussi une piscine avec accès au bassin pour handicapés et de nombreux parcours cyclables.

Les deux parcs sont à présent reliés par l'un de ces parcours, ce qui permet aux citoyens de toute la zone de profiter des installations sportives du Parc du Levant.

Ce dernier a été construit sur des terrains réalisés avec les matériaux de remblai provenant de l'excavation des nouveaux tunnels de Brignole et de Fegino: une opération qui a permis de réaliser des économies considérables pour la préparation de la zone, mais qui risquait de créer des problèmes pour la bonne réalisation de l'installation d'athlétisme.

UNE INSTALLATION D'ATHLÉTISME SIGNÉE MONDO

Le projet final, suivi par l'architecte R. Grillo pour la municipalité et par l'architecte P. Raffetto du studio Go-Up dans la partie exécutive, prévoyait la construction d'une installation d'athlétisme, faisant encore défaut à l'ouest de la ville, en vue de compléter l'offre sportive du Parc.

La volonté de réaliser l'installation a conduit à demander une consultation préalable au CONI (Comité Olympique Italien) et par au choix de surfaces conformes à la réglementation interntionale en vigueur.

La surface MONDO Sportflex Super X 720 préfabriquée en caoutchouc vulcanisé pour la piste d'athlétisme ainsi que la surface pour le terrain polyvalent Sportflex M répondaient aux exigences sportives, mais s'adaptaient aussi parfaitement aux normes de sécurité et d'éco-compatibilité requises pour une installation dédiée aux sportifs de tout niveau et de tout âge.

Grâce à la consultation avec le bureau d'études MONDO, les chefs de projet ont également pû prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires à la préparation optimale des hourdis afin de s'assurer que les opérations de pose puissent être effectuées à temps sans imprévus onéreux.

L'installation, dont s'est occupée l’équipe dirigée par l'architecte Ines Marasso et le géomètre Alberto Ibatici, ne se limite pas à la zone sportive, mais s’est aussi dotée de vestiaires et de toilettes, ce qui permet aux écoles de la zone d'y effectuer les activités d'éducation physique et parallèlement, de mettre le terrain de football à 5 à disposition des habitants, assurant par ailleurs des revenus pour l'entretien de l'installation elle-même.

LE RÉSULTAT

Aujourd'hui, le quartier de Gênes Prà et le Parc du Levant ont finalement une nouvelle configuration avec cette récente installation d'athlétisme et d’un parc pour la pratique du skateboard. Les nouveaux espaces verts aménagés sont entourés d’une enceinte et d’un parking de 110 places, ils complètent un espace d’activités multiples unique en Ligurie et parmi les plus complets dans le nord de l'Italie.

Aujourd'hui, la zone retrouve sa vocation de lieu de rassemblement, pour le sport et les loisirs, dédié à ceux qui aiment, respectent et veulent profiter sereinement de leur quartier.

Projets similaires